Un monde de phosphorescence

Publié le par Mickaël

Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence
Un monde de phosphorescence

La fluorescence et la phosphorescence sont deux formes de photoluminescence

  DEFINITIONS :

- Les deux réactions : phosphorescence et fluorescence, permettent à des objets de briller dans le noir, il existe pourtant une différence. Les objets dits fluorescent ne brillent pas dans le noir s’ils ne sont pas éclairés par de la lumière UV (appelé aussi lumière noire comme les néons des boites de nuit). La fluorescence est une réaction instantanée et l’effet disparaît immédiatement une fois que la source d’excitation des molécules est enlevée.

La phosphorescence en revanche permet à un objet de briller dans le noir sans forcément être éclairé par de la lumière UV. On « recharge » les pigments phosphorescents au préalable en les exposant à la lumière du soleil ou à la lumière noire. Les molécules changent d’état et mettent plusieurs minutes ou heures à retourner à leurs états initiaux. La réaction n’étant pas instantanée, les objets phosphorescents continuent à briller dans le noir.

..............................

      La phosphorescence m’a toujours fascinée c'est le monde de l'invisible jusqu'à que la nuit tombe et laisse place au monde du visible. Il y a de nombreuse application que ce soient dans le monde de l'artistique, le bâtiment ou la vie quotidienne comme les aiguilles de certaines montre ou radio réveil appelé radioluminescence pour ses deux derniers. A la moitié du 19ième siècle de nombreux objets divers et variés furent fabriquer avec du Radium, un élément radioactif remplacer par du Tritium moins nocif mais toujours radioactif (à moindre dose). Depuis 2007, le Luminova (utilisé en signalétique et horlogerie) précède au Superluminova avec une luminosité supérieure mais réservé exclusivement au domaine de l’horlogerie. Cette peinture phosphorescente présente dans la majorité des montres d'aujourd'hui est composée d'Aluminate de Strontium, non toxique, non radioactive, cette matière ne vieillit pas, elle est donc infinie. Elle demande juste d'être rechargée.

    La peinture phospho’ reste particulièrement onéreuse, cela reste un investissement si on veut un minimum de qualité et donc de rendu. Le taux de pigments est souvent situé entre 2%-7% dans les magasins de bricolage et site en ligne classique. Certains sont plus spécialisés car plus destiné aux professionnels et au marchés grand public, le taux de pigments peut alors passer à 20%.

     Il existe plusieurs types de peinture dont l’acrylique que je me sers pour mes créations de pendentifs (voir photo). On peut la trouver sous formes de pots, tube, bombe aérosol, … etc. utilisable sur différent supports. Avec l’évolution de la technologie les portes de la créativité, de la création et de nos envies sont énormes, voire illimitées (si je n’m’abuse).

J’espère que mon article vous aura plu, n’hésitez pas à laisser un commentaire si le cœur vous en dit !

Mickaël

#Photoluminescence #Creationartisanale #Phosphorescence #Nuit #Art #Fluorescence #Luminescence

Publié dans Créations, ventes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article