Réflexion sur les codes de séduction de nos jours

Publié le par Mickaël

     Avons-nous perdu l’art de séduire de nos jours ??? La Femme a-t-elle développer des mécanismes de défenses et de verrouillage encore plus ancrer qu’avant de peur d’être déçu dû à certains comportements déplacer de la part de la gent masculine ???

       Les codes de la séduction ont changé, davantage avec les réseaux sociaux qui ont accéléré ce processus car se montrer « vulnérable » ou bien parler de ses sentiments qu’on refoule en tant que femmes ou homme ne sont plus permis, on se protège de ce qui est légitime mais qui amène en fin de compte a une disparité, des incompréhensions mais surtout à ne plus être SOI, à ne plus faire CONFIANCE à soi et aux autres. Je ne parle pas ici lorsqu’on est déjà en couple car on est sensé se connaître un minimum.

      La société narcissique et de faux semblant dans laquelle nous vivons tous, nous amène à rejeter la sincérité, la bienveillance, la croyance de paroles (bienveillantes/saines), le compliment…. Je suis quelqu’un qui observe beaucoup surtout les réactions. Parfois la gent féminine sont surprises lorsqu’on leur fait un compliment comme ça gratuitement, j’exprime ce que je ressens (parfois trop lool), je suis spontané, est ce malsain ? ...honnêtement je ne pense pas on a juste oublié que faire un compliment ce n’est pas forcément vouloir coucher avec la personne, c’est reconnaître ses semblables et ses atouts.

      La méfiance est une bonne chose en soi, ça faits parti de l’instinct de survie, a contrario, elle peut bloquer la création de liens par des jugements faussés ou idées reçues et donc une réceptivité a la séduction qui empêche un début de construction ou pas d’une relation.

     On s’entrave soi-même, on se punit soi-même en réalité ! Combien de personne n’ose pas sortir de leur zone de confort ??? J’en conviens que cela peut être difficile car la séduction par écran interposé sur des applis demande moins d’effort et moins d’investissement que dans la vie physique. Il n’y a pas de réelle confrontation, affrontement dans le virtuel. Car pour séduire une personne qui est devant nous physiquement cela demande du courage, voire beaucoup de courage pour certain-e-s, on en sort grandi, on est fière de soi, même si on se prend un râteau dans les dents (mais sans les dents du râteau lool humour quand tu tiens).

       Avons-nous refoulé à ce point nos désirs, nos envies, nos besoins, nos sentiments qui est la définition même de l’être humain ??? Je pense que oui ! On se repose sur des critères conventionnels imposé par des diktats sociaux qui laisse peu d’ouverture à la découverte de l’univers de l’autre, de ce qu'il ressent. Les réseaux sociaux ont aseptisé tout cela, on ne peut plus se permettre de perdre son temps, de laisser développer une relation, on a plus le droit de se tromper, de commettre des erreurs dans nos choix, cela laisse moins de place à la spontanéité. On est dans la consommation, faut être comme ci comme ça, on n’est pas assez ceci, on n’est pas assez cela, l’amour ou la séduction n’est pas une question de satisfaire à une demande (service clientèle bonjour comment puis-je vous aider ? Non faut arrêter !), de correspondre à une norme sociétale, un besoin de l’autre. Je pense que c’est plus une question d’échange, de réciprocité, d’écoute, de feeling entre deux êtres. Je ne parle toujours pas ici de relation de couple déjà établi.

     Séduire ne passe pas forcément par l’écrit, il y a la vue aussi : les gestes, l’attitude, les mimiques du visage, l’aura que la personne dégage, le magnétisme, la voix, un détail physique…rendant l’échange réel beaucoup plus charnel, authentique. Bien sur il existe la visio (quand on est loin de l’autre) pour s’en rendre compte, mais avec moins de charme c’est plus superficiel.

      Mais en fin de compte, les codes de séductions on s’en fout complet, libérons-nous de cette pression sociale qui ne veut, à mon sens, rien dire, c’est culpabilisant, frustrant, kafkaïen. Vivons l’instant présent, l’instant T ! Pourquoi faut-il attendre de faire connaissance un minimum pour inviter une femme chez soi, sans arrière-pensée ??? Apprendre à faire connaissance ce n’est pas seulement l’inviter autour d’un verre dans un bar, on peut aussi bien l’inviter à diner ou boire un verre chez soi, ça rend les choses tellement plus instructif/constructif afin d’en savoir plus sur sa future moitié ou pas. Ok vous allez me dire ce n’est pas si simple que ça, y a le facteur risque de se retrouver ligoter au fond d’une cave voir pire car on n’est jamais sûre de savoir sur qui on peut tomber, d’ailleurs personne ne peut le savoir ! Pourquoi attendre quelques jours avant de répondre à un SMS, parce que se faire attendre c’est se faire désirer (mouais) ??? Pourquoi mettre des règles de qui va faire le 1er pas ??? … sous prétexte que ce n’est pas dans notre système/mode de fonctionnement sociologique de notre culture ! Ça me laisse perplexe, dubitatif. Je n’arrive pas à me plier à ses soi-disant « codes de la séduction », c’est un non-sens, c’est contre nature, pas naturel pour moi. Mon incompréhension sur la parade nuptiale des humains est profonde.

Vivez ce que vous avez à vivre, profitez, si ce n’est pas la bonne personne et bien tant pis, NEXT !

L’important c’est d’être SOI, authentique, honnête, sincère, à l’écoute de l’autre et de ses envies, de soi-même et de ses propres envies.

Le rock romantisme n’est pas mort, il est juste un peu oublié !

Mickaël

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article